Stratégies de perte de poids pour la ménopause. Les comportements liés à un meilleur contrôle du poids à la ménopause


Actualité publiée il y a 8 années 5 mois 3 semaines Journal of the Academy of Nutrition and Dietetics Existe-t-il des stratégies réussies de perte de poids, après la ménopause?

puis-je perdre du poids pendant que je dors

Ces chercheurs de l'Université de Pittsburgh ont évalué, dans le Journal of the Academy of Nutrition and Dietetics, les différentes stratégies possibles, en particulier en sélectionnant mieux ses stratégies de perte de poids pour la ménopause. Ils conviennent qu'il est difficile de maintenir, après la ménopause, une perte de poids sur le long terme.

brûleur de graisse cellulaire

En cause, pour les femmes ménopausées, l'épuisement naturel de la dépense énergétique qui rend la perte de poids à long terme plus difficile. L'auteur principal, le Pr Bethany Barone Gibbs, de l'Université de Pittsburgh explique qu'un certain nombre de facteurs vont à l'encontre de la perte de poids à long terme à la ménopause, comme la baisse de motivation dès le début de la perte de poids, certains changements physiologiques, dont la diminution du métabolisme au repos ou une augmentation de l'appétit liée aux hormones.

brûler rapidement la graisse intérieure de la cuisse

Quels aliments à préférer? Les régimes qualifiés de traditionnels par les auteurs, avec réduction de l'apport calorique, montrent de mauvais résultats à long terme.

  1. Conseils après une perte de poids
  2. Perdre du poids pendant et après la ménopause peut sembler impossible.
  3. Publié le 10 septembre À l'approche de la ménopause et par la suite, il devient plus difficile, en raison notamment d'un ralentissement du métabolisme de contrôler son poids.
  4. Comment maigrir à la ménopause ? - Therapeutes magazine
  5. Ménopause: 10 stratégies pour gérer son poids | Le Bel Âge
  6. Résistance à la perte de poids Quelles stratégies pour en sortir?
  7. Anxiété combustion des graisses
  8. Sj perte de poids

Les enquêteurs ont donc cherché à déterminer si des changements dans les comportements alimentaires et dans les aliments sélectionnés peuvent être associés à la perte de poids, à 6 mois puis 4 ans, chez un groupe de femmes ménopausées en surpoids. Mais d'autres résolutions ont été abandonnées comme la consommation réduite d'aliments frits qui s'avère peu tenable à long terme.

Pourtant, précisent les auteurs, la consommation de fruits et de légumes -majoritairement abandonnée à long terme- tout comme la diminution de la consommation de viande et de fromages, sont d'autres facteurs qui pourraient améliorer la perte ou le contrôle du poids à long terme.